Une mixité renforcée et un grand parc métropolitain pour relier le quartier Maximilien-Vergote !

A l’initiative du Ministre-Président Rudi Vervoort, le Gouvernement bruxellois a approuvé jeudi dernier en 1ère lecture, le Plan d’Aménagement Directeur (PAD) Maximilien-Vergote qui vise à renforcer les liens entre les morceaux de villes et les habitants qui composent le périmètre, grâce à un grand parc métropolitain ainsi que du logement et des services adaptés aux besoins du quartier. Ce plan a été élaboré par perspective.brussels.

Publié le19.07.2023
une carte du quartier Maximilien-Vergote

Le périmètre du PAD Maximilien-Vergote est situé au cœur de la Région bruxelloise, sur le territoire de la Ville de Bruxelles, en rive droite du canal à hauteur des bassins Béco et Vergote, juste au nord du pentagone. De nombreux projets sont déjà en cours au sein de ce périmètre, qui traduisent l’ambition d’en assurer sa transformation. Il s’agit désormais de poursuivre cette dynamique et de l’inscrire dans une transformation plus profonde, permettant une meilleure articulation et mixité entre les différentes fonctions de la ville. D’où la nécessité, identifiée par le Gouvernement bruxellois, de se doter d’une nouvelle vision d’avenir pour ce quartier, conformément aux objectifs environnementaux et urbains, et de la traduire dans un Plan d’Aménagement Directeur (PAD).

Les principaux objectifs du PAD Maximilien-Vergote sont :

  • Créer un nouveau parc métropolitain permettant de lier différents espaces ouverts et formes bâties pour reconnecter le territoire actuellement morcelé. Ce parc métropolitain reliant comprend des espaces déjà existants (comme le parc Maximilien) et des espaces à créer (dont un nouveau parc public de 2.000 m² sur l’ilot de l’actuel Hôtel Président). Il sera multifonctionnel, et facilitera la récréation, l’éducation, le sport, les rencontres ainsi que le développement de la biodiversité. 
  • Renforcer la mixité urbaine déjà présente et la maintenir en améliorant le cadre de cohabitation des différentes fonctions. Avec des projets existants et futurs comme pivots de la programmation : le futur Musée Kanal-Pompidou comme ancrage culturel, les tours Engie comme charnière avec le quartier Manhattan, lui-même amené à évoluer vers plus de mixité, le futur équipement sportif Vergote comme articulation entre les fonctions résidentielles et récréatives et les fonctions portuaires.
  • Développer du logement abordable et inclusif répondant aux besoins de la population locale. Le PAD assure des minima de logements abordables en rendant obligatoire pour tous les projets de plus de 2.000 m² de superficie de plancher de logements au moins 25% de logements publics.
  • Développer l’économie urbaine  par le maintien de la connexion port-ville et la pérennisation des activités économiques et productives, tout en améliorant leur intégration au contexte urbain. L’objectif est que les activités s’inscrivent de plus en plus dans une logique de transition économique. Le PAD participe aussi à la valorisation du patrimoine, en soutenant le développement de nouveaux usages sur les sites de la Ferme des Boues, de l’Etat-Major et de l’Ecole de Police.

Enquête publique

Le projet sera bientôt soumis à l’enquête publique et les documents seront consultables sur le site web de perspective.brussels et en version papier dans les administrations communales de la Ville de Bruxelles, de Molenbeek-Saint-Jean, de Schaerbeek et de Saint-Josse-ten-Noode.

Afin de donner l’occasion aux habitants et toutes les personnes intéressées par le projet, un moment de consultation et d’échange sera organisé.

Une stratégie d’avenir cohérente

Le PAD Maximilien-Vergote s’inscrit ainsi dans la continuité des travaux de planification développés dans le Plan Canal, le Beeldkwaliteitsplan (BKP, plan de qualité paysagère), le Masterplan 2040 du Port de Bruxelles, le Contrat de rénovation urbaine n°1 « Citroën-Vergote » (CRU 1), le Contrat de quartier durable (CQD) « Héliport-Anvers », le Contrat école Klavertje Vier, la vision partagée « Territoire Nord », le Think / Innovate / Develop (TID) « Maximilien-Vergote » ainsi que d’autres études indépendantes concernant la reconversion de sites et la mobilité. Le PAD reprend ces ambitions et projets qu’il complète et articule dans une vision globale et cohérente, inscrite dans le moyen-long terme.

« Situé au cœur de la Région, de nombreux projets sont déjà en cours dans le quartier Nord qui traduisent l’ambition de mon Gouvernement d’en assurer sa transformation. Avec l’adoption du PAD Maximilien, il s’agit désormais de poursuivre cette dynamique et de l’inscrire dans une transformation plus profonde. Avec ce PAD, nous illustrons parfaitement notre vision régionale pour l’épanouissement des Bruxelloises et des Bruxellois par la création d’un parc métropolitain et par une programmation mixte et équilibrée alliant logement, commerces et équipements ! »
Rudi VervoortMinistre-Président bruxellois, en charge du Développement Territorial
« Le parc Max-sur-Senne est la véritable colonne vertébrale du réaménagement de la rive droite du Canal. En reliant plusieurs espaces verts, on crée dans ce quartier dense un véritable couloir écologique qui permettra à la biodiversité de s’épanouir et on offre aux habitant·es l’accès à un parc où ils pourront se promener et se détendre, au plus grand bénéfice de leur santé et de leur qualité de vie. »
Alain MaronMinistre de la Transition climatique et de l’Environnement