Aller au contenu principal
Région de Bruxelles-Capitale - Page d'accueil

Concours d'architecture pour le nouveau stade de l'Union Saint-Gilloise

La Royale Union Saint-Gilloise et le maître architecte bruxellois (BMA) ont lancé aujourd'hui conjointement un concours d'architecture ouvert afin de désigner un co-concepteur pour l'intégration du futur stade de football de l'Union dans son environnement sur le site du Bempt, à Forest. Il s’agit d’une première puisque c'est la première fois qu'un concours de conception public est lancé en Belgique pour le développement d'un stade de football. Les candidats ont jusqu'au 6 novembre 2023 pour proposer leurs services. Pour la Secrétaire d'État à l'Urbanisme et au Patrimoine Ans Persoons, il s'agit d'un dossier exemplaire et d'un signal que les grands projets sportifs ont leur place en Région de Bruxelles-Capitale.

Publié le

Lien externe

« Avec ce concours d'architecture visant la construction d’un stade de football, nous visons pleinement la qualité architecturale. C'est aussi ce que mérite un club comme l'Union, qui évolue au plus haut niveau. Nous pouvons en effet réaliser de grands projets à Bruxelles dès lors que nous avons une vision commune. Mon prédécesseur, Pascal Smet, s'est occupé du dossier du stade et je poursuis ce travail de facilitatrice entre le club et la commune. Nous souhaitons que le stade devienne non seulement un nouveau foyer accueillant pour les supporters, mais aussi un voisin exemplaire pour le quartier », explique Ans Persoons, Secrétaire d'État à l'Urbanisme et au Patrimoine.

« Nous voulons que notre stade apporte une valeur ajoutée et soit un catalyseur pour l'embellissement du quartier. Le lancement de ce concours de conception pour intégrer le stade dans son environnement urbain est donc une étape importante. Il montre que la Région bruxelloise et le BMA s'investissent dans le projet de stade de l'Union. Avec la commune de Forest, nous poursuivons notre dialogue constructif dans la dernière ligne droite des négociations », explique Philippe Bormans, CEO de la Royale Union Saint-Gilloise.

Le stade Joseph Marien, situé sur la chaussée de Bruxelles à Forest, respire encore l'ambiance, la convivialité et l'histoire à chaque match de l'Union. Malheureusement, les tribunes et les infrastructures ne répondent plus aux normes d'un club de football moderne au plus haut niveau en Belgique et en Europe. Le stade et une partie du parc Duden qui l'entoure sont classés, ce qui rend impossible les adaptations nécessaires. Les Unionistes méritent un nouveau temple du football et l'étape suivante vient d'être franchie. Le BMA soutiendra la RUSG dans sa recherche d'un co-concepteur, garantissant ainsi la qualité au niveau architectural.

Concrètement, la procédure d’adjudication et de réalisation se déroulera comme suit.

  • Le délai de dépôt des candidatures se termine le 6 novembre 2023 à 11 heures.
  • Le 14 novembre, les 4 candidats retenus seront invités à soumettre une offre, suivie d'une visite du site et d'un dialogue
  • La date limite de dépôt des offres est fixée au 22 décembre 2023 à 11 heures.
  • Après délibération du comité consultatif, le contrat est attribué au lauréat en janvier 2024.
  • Le projet définitif du nouveau stade est attendu pour juin 2024 et la demande de permis pourra ensuite être déposée.

Le projet de développement d'un nouveau stade est en cours depuis plusieurs années. En 2020, l'Union s'est donc déjà associée aux bureaux ESA et KSS, deux références en matière de construction de stades de football. Ensemble, ils ont déjà réalisé un travail architectural conséquent. Ils ont déterminé les possibilités du site, notamment en ce qui concerne la configuration générale du stade, y compris les différentes tribunes et leurs espaces intérieurs. Ils ont également étudié les possibilités en termes de disposition des tribunes et l'effet sur les lignes de vue, la pente et la disposition des salles. Le projet ne partira donc pas d'une feuille blanche.

Avec ce cahier des charges, l’Union et le BMA recherchent donc un profil complémentaire. Le lauréat devra donc être en mesure d'intégrer immédiatement le projet, sur la base des plans existants et en collaboration avec les deux autres bureaux d'architectes, pour créer une unité visuelle cohérente et intégrée.
​L'identité visuelle du stade devra tenir compte du concept de stade déjà conçu et du périmètre relativement limité. Vu le calendrier serré, une coopération efficace entre les trois architectes sera essentielle.

Outre l'esthétique, la tâche principale du co-concepteur désigné sera d'intégrer le futur stade dans son environnement urbain de manière fluide. Le club et la commune de Forest souhaitent expressément préserver les qualités paysagères du parc du Bempt, même lorsque l'affluence peut atteindre 16.000 personnes aux heures de pointe. Le stade devrait également apporter une valeur ajoutée et une amélioration pour les riverains et les environs au-delà des jours de match.

Lien externe