bhg.skip_to_content.title
bhg.common.brussels_region_homepage

Avec l'obtention du permis modifié, le réaménagement du rond-point Schuman peut débuter.

Ans Persoons, Secrétaire d’Etat bruxelloise à l’Urbanisme et au Patrimoine annonce la délivrance par Urban.brussels du permis modificatif pour le réaménagement complet du rond-point Schuman. La transformation de ce rond-point automobile, de renommée internationale, en une véritable place urbaine peut désormais commencer. Concrètement, les plans intègrent la mise en double sens de l’avenue de la Joyeuse entrée conformément à l’accord conclu entre Bruxelles Mobilité et la commune d’Etterbeek. Après un parcours intense de plusieurs années, ce projet peut désormais entrer dans sa phase d’exécution.

Publié le

« De rond-point automobile, Schuman peut désormais se transformer en une véritable place publique au cœur du quartier européen. Dessinée par les architectes COBE et BRUT, la nouvelle place Schuman deviendra un nouveau symbole de l’Europe à Bruxelles et marquera une étape importante dans l’évolution du quartier européen vers un quartier mixte et à taille humaine. Végétalisée et arborée, piétonnisée, dotée de pistes cyclables, la nouvelle place Schuman illustre notre ambition et celle des institutions européennes en matière de transformation des villes vers des lieux de destination, de vie, de verdure et de rencontre. Grâce à ce projet, Bruxelles affirme toujours plus son statut de Capitale de l’Europe ! » ​ déclare Ans Persoons, Secrétaire d’État bruxelloise à l’Urbanisme et aux Relations Internationales & Européennes.

« Avec Beliris en maitre d’ouvrage du réaménagement de la place Schuman, nous redessinons le cœur battant de l’Europe. Ce projet visionnaire, largement financé par le plan de relance européen, rendra l’espace public autour des institutions européennes plus accessibles à tous les usagers de la route. Beliris se réjouit de la délivrance du permis, qui lui permet de lancer les travaux dans un délai rapide. » précise Karine Lalieux, Ministre fédérale en charge de BELIRIS.

persoons8.png

« Voilà une nouvelle avancée dans la transition du quartier vers un environnement plus agréable tant pour les institutions et les entreprises que pour les habitants présents et à venir. Ce carrefour emblématique appuie la Vision Partagée pour le Quartier Européen, celle d’un quartier mixte, animé, plus facile à vivre car mieux partagé. Une illustration parfaite de notre politique régionale pour une ville plus accessible et intégrée », déclare Rudi Vervoort, Ministre-Président bruxellois en charge du Développement territorial.

« La concertation et l’intelligence collective ont fait leur travail et je m’en réjouis. Nous avons aujourd’hui un projet de place plus végétale et conviviale, plus sûre pour les piétons et les cyclistes et plus accessible pour les PMR. Ces améliorations permettront à cette place d’assurer son rôle de cœur de l’Europe tout en étant un endroit de séjour apaisé et agréable pour les riverains. » ajoute Elke Van den Brandt, Ministre bruxelloise de la Mobilité et des Travaux Publics.

« Aujourd’hui marque une nouvelle étape importante pour la capitale de l’Europe. La Place Schuman et ses abords vont être réaménagés pour créer un véritable lieu de rencontre. Pour rappel, ce carrefour bruxellois est le cœur de l’Europe avec ses institutions européennes qui le jouxtent. Le réaménagement permettra également de mieux connecter les habitant·es aux espaces qui n’étaient pas toujours facilement accessibles. C’est le projet de Ville à 10 minutes qui se construit. » indique Philippe Close, Bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

Le résultat d'un parcours intense, inclusif et ambitieux

En 2015, les Ministres Pascal Smet et Rudi Vervoort ont conclu un accord politique pour réaménager en profondeur la place Schuman, au cœur du Quartier européen de Bruxelles. 

La même année, Bruxelles Mobilité a lancé un concours international d'architecture, auquel plus de 20 bureaux ont participé. Le Maître architecte bruxellois a accompagné le concours. Cinq bureaux ont été sélectionnés pour introduire un projet. En 2017, le projet du bureau d'architectes danois COBE et du bureau bruxellois BRUT a été déclaré gagnant. 

COBE, dont le siège se trouve à Copenhague, est un important bureau d'architectes international qui a remporté plusieurs prix. BRUT est un jeune bureau bruxellois qui ambitionne un espace public qualitatif dans la ville.

Après divers ateliers et consultations avec les riverains, les commerçants et les usagers de la place, le projet initial a été affiné par l'équipe d'architectes en étroite concertation avec Bruxelles Mobilité et Beliris.

En 2019, Bruxelles Mobilité déposa une demande de permis. Le projet est ensuite passé par la procédure urbanistique, qui comprend une enquête publique et un avis de la commission de concertation. En avril 2021, après concertation entre Pascal Smet, Elke van den Brandt, Philippe Close et Ans Persoons, il a été décidé d'adapter le projet sur plusieurs points.

En concertation avec Bruxelles Mobilité, urban.brussels a alors formulé, via un article 191 du Cobat, une demande officielle de modification des plans. La possibilité d’intégrer davantage de végétation et de planter des arbres supplémentaires sur la place et d'assurer l'accès à la place aux personnes à mobilité réduite et aux malvoyants a alors été explorée. Le permis d’urbanisme fut délivré fin 2021. Toutefois, suite à des discussions avec la commune d’Etterbeek, Bruxelles Mobilité a décidé d’adapter sa copie.

Du point de vue de la mobilité, les plans désormais approuvés intègrent la mise en double sens de l’avenue de la Joyeuse entrée conformément à l’accord conclu entre Bruxelles Mobilité et la Commune d’Etterbeek.

Beliris, maître d’ouvrage, peut désormais procéder à l'exécution des travaux.

Pour rappel, le projet a été inclus dans le plan de relance du gouvernement fédéral, grâce auquel il peut compter sur un financement européen de 21 millions d'euros, pour un coût total de 25 millions d'euros.

Une conception avec une vision

Pour rappel, la philosophie générale derrière le projet tient compte du caractère central de la place Schuman et projette une conception architecturale en cercles concentriques. La nouvelle place urbaine sera de forme rotonde avec quelques gradins en son centre et accueillera un auvent moderne en acier et une toiture verte sous lequel pourront se retrouver visiteurs et habitants.

Une grande zone piétonne sera aménagée tout autour de la place, avec des bancs, des arbustes et près de 100 nouveaux arbres. La zone de la Petite rue de la Loi sera également entièrement réaménagée. Le parc du Cinquantenaire sera ainsi relié à la place et il sera possible de rejoindre à pied les bâtiments du Conseil et de la Commission sous la forme d’une promenade. La nouvelle place Schuman constituera ainsi la nouvelle entrée du parc du Cinquantenaire. Le trafic automobile sera limité entre l'avenue de Cortenbergh et la rue de la Loi. Une piste cyclable sûre de couleur ocre reliera ces deux axes.

Un auvent miroir, nouveau symbole du quartier européen

La construction en acier au centre de la place aura un effet miroir et reflètera les passants et citoyens européens qui traverseront la place. Ce nouvel objet architectural est destiné à devenir une nouvelle attraction et un nouveau symbole urbain dans la ville. Cette structure miroir sera par ailleurs surmontée d'un toit végétalisé.

Cette nouvelle place Schuman est enfin conçue de manière à ce que les activités et les événements puissent être organisés de manière pratique.