bhg.skip_to_content.title
Région de Bruxelles-Capitale - Page d'accueil

Un Nouveau Musée Juif alliant passé et futur au cœur de Bruxelles

Le permis d’urbanisme pour la transformation et rénovation profonde du Musée Juif de Belgique est délivré par Urban.brussels.

Publié le

Ans Persoons, Secrétaire d’État bruxelloise à l’Urbanisme et au Patrimoine annonce la délivrance du permis d’urbanisme par Urban.brussels à Beliris pour la rénovation et la transformation complète du Musée Juif de Belgique. Le projet esquissé par l’association des bureaux d’architectes Tab Architects, Barozzi Veiga et Barbara Van der Wee suite au concours lancé par le Bouwmeester bruxellois et le Musée Juif de Belgique propose une transformation complète du bâtiment existant en termes d’organisation des espaces intérieurs et de la scénographie, la conservation de la façade existante et de ses caractéristiques architecturales et historiques et l’ajout d’un belvédère contemporain offrant une nouvelle identité au lieu et créant un nouveau signal urbain reconnaissable de tous.

Avec l'octroi de ce permis d’urbanisme, le Musée Juif de Belgique ne fait pas que renforcer sa présence à Bruxelles, il prépare aussi l'avenir. Grâce à ce projet architectural alliant éléments historiques et contemporains, le quartier du Sablon bénéficiera prochainement d’un nouvel écrin muséal adapté à sa programmation et aux usages modernes afin de transmettre aux Bruxellois.e.s et au monde l’histoire et les connaissances des cultures juives d’ici et ailleurs. Dessiné par des architectes de renommée internationale et ayant fait l’objet d’un concours d’architecture, ce projet témoigne que le patrimoine historique et l’architecture contemporaine peuvent remarquablement se rencontrer. Ils se renforcent en effet ici afin de créer un nouvel espace culturel et artistique à l’identité forte, respectueuse du quartier et ouverte sur la ville.
Ans PersoonsSecrétaire d’État à l’Urbanisme et au Patrimoine
Le musée juif de Belgique est un des musées les plus connus de la capitale pour la qualité de ses expositions. Il abrite le récit d’une importante histoire religieuse et culturelle dans un quartier où de nombreux juifs vivaient, en témoigne les « stölpersteinen » (plaques commémoratives) nous ramenant à une des pages les plus sombres de notre histoire.Ce musée mérite d’être rénové pour une meilleure accessibilité et pour le rendre encore plus ouvert sur le monde extérieur.Je me réjouis de l’obtention du permis d’urbanisme par Beliris pour cette rénovation qui fera du musée Juif de Belgique un musée moderne et un lieu de rencontre dans le quartier des Marolles.
Karine LalieuxMinistre fédérale en charge de Beliris
Le musée Juif, qui a la volonté d’être résolument ouvert sur l’extérieur, fait la fierté de Bruxelles. Le permis d’urbanisme lui permettra de continuer sur cette ambition de former une société plus inclusive et la fonction muséale sera davantage mise en avant.
Philippe CloseBourgmestre de la Ville de Bruxelles
Je tiens à remercier toutes les personnalités du monde politique qui sont intervenues pour soutenir notre projet et qui ont ainsi contribué à ce que le Permis d'urbanisme pour la reconstruction du Musée Juif de Belgique soit délivré. Je suis extrêmement heureux que ce projet porté par une équipe d'architectes de haut vol et de renommée internationale vienne enrichir de manière extraordinaire notre belle Ville de Bruxelles et en particulier le quartier du Sablon. Je suis convaincu que notre quartier, ses visiteurs, ses commerçants et ses habitants seront fiers de voir s'ériger un monument emblématique qui participera à valoriser de manière positive le patrimoine architectural et culturel bruxellois.
Philippe BlondinPrésident du Musée juif de Belgique.

Un musée contemporain, sécurisé, intégré au quartier et profondément ouvert sur la ville :

Localisée entre le quartier des Marolles et le quartier du Sablon, la transformation du Musée Juif de Belgique consiste à modifier l’ensemble existant en reconstruisant le bâtiment côté rue des Minimes. Cette transformation permettra d’élaborer un projet fonctionnel et emblématique, ajusté aux nouveaux impératifs programmatiques et aux enjeux de sécurité. Cela créera, d’une part, des espaces et des installations adaptées aux exigences muséales d’un musée à l’air du numérique. D’autre part, le nouveau musée contribuera à donner une nouvelle image à l’architecture contemporaine en Belgique.

Pour rappel, la sélection de l’association d’architectes pour la rénovation du Musée Juif de Belgique a eu lieu en novembre 2020 suite à l’organisation d’un concours d’architecture lancé par le Musée Juif de Bruxelles et le Bouwmeester bruxellois. Beliris avait alors analysé les candidats en concertation avec le musée, représenté par son président Philippe Blondin, et le maître-architecte bruxellois. L’association Tab Architects, Barozzi Veiga et Barbara Van der Wee avait alors été consacrée lauréate du concours et a pu depuis lors avancer dans la concrétisation du projet.

Le projet lauréat dont le permis vient d’être octroyé poursuit 3 objectifs : une architecture intégrée dans son environnement, cohérente avec le contexte historique et offrant l’aménagement le plus fonctionnel pour le musée. Dès le départ, au regard des dégradations structurelles, de l’insalubrité́ globale, des enjeux de sécurité́, de prévention incendie, des performances énergétiques obsolètes, de l’accessibilité́ et des circulations insuffisantes, des espaces inadaptés au programme actuel et futur d’un musée, … le choix des architectes s’est porté sur un projet de démolition/reconstruction assumé. Conçu originellement en 1902 pour héberger une école allemande, le bâtiment et sa structure existante ne permettait pas de déployer un projet ambitieux. Le projet dont le permis a été délivré vise ainsi à doter le Musée Juif de Belgique d’un bâtiment performant qui répond à la fonction muséale et aux enjeux d’accessibilité, de confort et de programmation contemporaines. En préservant la façade remarquable existante et ses caractéristiques architecturales et historiques, le projet réussit à l’intégrer harmonieusement au quartier tout en lui impulsant une forte dimension contemporaine.

Concrètement, l’organisation du bâtiment est prévu sur 6 étages, sur un espace total de près de 250 m2 chacun. Les espaces, aujourd’hui exigus et cloisonnés, seront totalement repensés et ouverts pour faciliter la circulation des visiteurs et créer une scénographie qui suscite intérêt et émotion. Dans le nouveau bâtiment, la prévention contre l’incendie et la sécurité des lieux sera particulièrement prise en compte.

Au rez-de-chaussée, le bâtiment s’ouvrira sur le quartier. Trois grandes vitrines, clin d’œil au passé du bâtiment qui abritait des boutiques, permettront une interaction avec les passants. On y retrouvera un grand foyer avec billetterie et boutique, un patio avec un café à l’arrière et une liaison couverte avec toiture végétalisée vers le second bâtiment existant. Sous le bâtiment et le patio, une salle de 250 m² accueillera les expositions temporaires. L’exposition permanente sera répartie du 1er au 5e étage. L’aménagement intérieur sera sobre et souple pour s’adapter à la scénographie du musée. La conservation des archives, objets, livres précieux et œuvres d’art sera améliorée, notamment grâce à un éclairage optimalisé et au contrôle de la température et de l’humidité des locaux. 

Le bâtiment sera enfin couronné d’un nouveau volume qui poursuit à la fois l’esprit de l’architecture existante et se distingue par sa conception épurée. Cet espace comprendra une salle d’exposition et offrira, avec son belvédère, un magnifique panorama sur Bruxelles. Visible de la rue, ce nouveau belvédère devient l’achèvement contemporain de la façade néoclassique. Il suscitera l’intérêt des passants pour les activités du musée, rappellera la logique et le rythme de la façade historique, constituera un nouvel élément symbolique de l’identité du musée et deviendra enfin un nouveau signal urbain dans le paysage bruxellois.

Le nouveau musée bénéficiera des dernières performances énergétiques avec une grande efficacité énergétique, un climat sain et un meilleur confort. Des toitures vertes, l’utilisation de matériaux durables et la facilité d’entretien seront intégrées au projet. 

Beliris, la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Musée Juif de Belgique financent ensemble la réalisation de ce projet muséal au cœur de la capitale. Alliant éléments patrimoniaux et enjeux contemporains, ce projet architectural rejoint la vision d’ouverture du musée comme lieu culturel, artistique, vivant et dynamique qui promeut la connaissance et la compréhension de l’histoire, de la religion et des cultures juives à travers des expositions tournées vers le partage, la découverte et l’accessibilité à tous les publics.