bhg.skip_to_content.title
bhg.common.brussels_region_homepage

Les centres publics d’action sociale (CPAS)

Les CPAS aident les personnes défavorisées en leur fournissant diverses formes d'aide sociale.

Qu’est-ce qu’un CPAS ?

Le CPAS est un service qui existe dans chaque commune belge. Son rôle est d'aider les personnes qui ne disposent plus de ressources suffisantes pour vivre dignement. Cela signifie qu'il est important que chaque personne puisse se nourrir, se vêtir, se loger et accéder aux soins de santé.

Si une personne ne peut pas satisfaire à ces besoins, elle peut demander de l'aide au CPAS. Cette aide est destinée uniquement aux personnes qui ne peuvent pas bénéficier d'autres prestations de sécurité sociale. Le CPAS garantit à chaque citoyen le droit à un minimum de moyens de subsistance, sous certaines conditions. L'aide est octroyée de manière objective et équitable à toute personne dans le besoin qui réside dans la commune desservie par le CPAS, indépendamment de ses croyances ou de sa vie privée.

La plupart des CPAS gèrent également des maisons de repos pour les personnes malades qui ne peuvent plus vivre chez elles, ainsi que des maisons de repos et de soins pour les personnes âgées nécessitant des soins et une assistance au quotidien.

 

L'aide fournie par le CPAS peut prendre différentes formes, selon le centre concerné :

  • Aide financière : revenu d'intégration, avances, primes, aide pour les factures d'énergie, etc.
  • Aide en nature : repas, vêtements, transports en commun, etc.
  • Aide médicale : prise en charge des frais médicaux et pharmaceutiques, aide médicale d'urgence, etc.
  • Aide socioprofessionnelle : soutien dans la recherche d'une formation ou d'un emploi, boutiques sociales, etc.
  • Aide familiale : services d'aide à domicile, maisons d'accueil, garde d'enfants, aides ménagères, etc.
  • Assistance juridique : médiation en cas de dettes, etc.

Conditions d’obtention

Pour bénéficier de l'aide du CPAS, il est nécessaire de faire une demande, qui sera examinée par un travailleur social. Un rapport sera ensuite rédigé à l'attention du comité spécial du service social. Le CPAS prendra une décision sur la demande et informera le demandeur. En cas de désaccord, il est possible de contester la décision devant le tribunal du travail.