bhg.skip_to_content.title
Région de Bruxelles-Capitale - Page d'accueil

Succès inattendu des projets multilingues dans les écoles bruxelloises

Cette année, 52 écoles néerlandophones à Bruxelles ont répondu à l'appel de la Commission communautaire flamande (VGC) pour commencer à travailler avec le français, l'anglais et d'autres langues parlées à la maison.

Publié le

Renforcer le néerlandais à l'école et valoriser l'environnement multilingue. C'est dans cette optique que la VGC a lancé un règlement spécial de subventions pour permettre aux écoles primaires et secondaires néerlandophones de mettre en place un projet multilingue. Les enseignants peuvent ainsi travailler avec le français, l'anglais ou d'autres langues familiales, ce qui est essentiel pour le développement des élèves bruxellois.

Le ministre bruxellois de la Promotion du multilinguisme, Sven Gatz, responsable de l'enseignement et de la construction d'école au sein de la VGC, se réjouit : "Nous voulons renforcer le néerlandais dans et autour de l'école tout en sensibilisant nos élèves au multilinguisme, une des richesses de notre ville. Le nombre d'écoles et de projets ayant presque doublé par rapport à l'année scolaire précédente, nous pouvons dire que les enseignants sont très intéressés par le travail avec le français, l'anglais ou d'autres langues parlées à la maison. Cela me rend très positif pour l'avenir de nos élèves.

Un enseignement efficace du néerlandais dans un environnement multilingue permet aux élèves de vivre et d'évoluer dans une société diversifiée et leur donne une longueur d'avance dans l'apprentissage d'autres langues. Ensemble, les 52 écoles recevront 107 000 euros pour mettre en œuvre leurs projets. Les écoles qui coopèrent avec une école d'une autre communauté linguistique ont reçu une subvention supplémentaire.

De nombreuses écoles achètent des livres bilingues, en néerlandais et dans une autre langue (parlée à la maison), et encouragent les parents à les lire. D'autres écoles réalisent des affiches avec les passeports linguistiques de leurs élèves. D'autres encore utilisent le néerlandais et d'autres langues pour créer une comédie musicale ou collaborer avec une école germanophone. Les élèves correspondent entre eux et participent à des activités communes dans les écoles respectives.

Les projets auront bientôt leur place sur le site www.brusselvoltaal.bebhg.common.external_link_warning , un guide en ligne destiné aux écoles et contenant des informations et un soutien sur le multilinguisme.