bhg.skip_to_content.title
Région de Bruxelles-Capitale - Page d'accueil

Promouvoir les exportations, attirer des investissements étrangers

Le gouvernement bruxellois souhaite favoriser la croissance économique et l'innovation, ainsi que renforcer la compétitivité de la région. À cette fin, nous nous engageons à renforcer l'internationalisation des entreprises et entrepreneurs bruxellois, à établir des partenariats technologiques internationaux, et à attirer les investissements et entrepreneurs vers Bruxelles. Nous avons défini cinq axes stratégiques qui seront prioritaires dans les prochains temps. (Objectif 1.5_Région)


Cet objectif vise à intensifier l’internationalisation des entreprises et entrepreneurs bruxellois, la création de partenariats internationaux technologiques et l’attraction des investissements et entrepreneurs sur le sol bruxellois. L’internationalisation de l’économie bruxelloise est essentielle pour son expansion.   Or, les mesures de confinement des principaux partenaires commerciaux étrangers de la Région bruxelloise ont mené à une diminution substantielle des commandes étrangères de biens et services bruxellois.  

Dans le contexte de la crise du Covid-19, l’accompagnement international est un aspect essentiel, via une série d’actions dans le but de :  

  • permettre aux entreprises de connaitre rapidement l’évolution économique dans certains marchés : stabilité, risques mais également nouvelles opportunités dans certains secteurs identifiés ; 
  • faciliter le travail de prospection des entreprises non exportatrices dans les marchés limitrophes pour retrouver des débouchés perdus sur le marché belge ; 
  • supporter les entreprises qui veulent relancer leurs exportations, selon les circonstances des mesures sanitaires et les aider à adapter leurs activités aux différents contextes socio-économiques. 

Attirer des investisseurs étrangers

Une attention particulière sera apportée à ce que ces activités d’internationalisation soient réalisées dans le respect des objectifs climatiques de la Région de Bruxelles Capitale.  

D’autre part, cette crise impacte également les entreprises étrangères, sources de nombreux d’emplois pour notre Région. Dans le contexte d’incertitude actuel, les potentiels investisseurs étrangers devront être attirés vers notre Région et recevoir plus d’informations précises et personnalisées avant de prendre une décision d’établissement.

Cette décision, devenue cruciale vu la situation économique, nécessitera ainsi un plus grand travail d’accompagnement individuel dans un contexte de concurrence internationale exacerbée.     

Accompagnement du développement international des entreprises

A plus long terme, le développement international de la Région bruxelloise ne peut être optimal qu’en assurant des accompagnements proactifs et personnalisés, en coordonnant les différents acteurs bruxellois de l’accompagnement et en se focalisant sur les marchés et secteurs particulièrement porteurs pour la Région et ses habitants.  

Les différents chantiers doivent tendre vers des objectifs de coopération des organismes en charge de la promotion internationale de Bruxelles, tant dans la stratégie de communication que dans les actions d’accompagnement àl’international. L’accompagnement à l’international doit aussi s’orienter vers des services aux entreprises et aux entrepreneurs plus proactifs et plus personnalisés.  

La crise du Covid-19 nous l’a prouvé, les accompagnements doivent aussi pouvoir s’adapter aux tendances bruxelloises et internationales, tant dans les secteurs que dans les marchés géographiques prioritaires. Cela se traduit par des actions d’accompagnement plus ciblées sectoriellement et géographiquement (pour la promotion des exportations bruxelloises et pour l’attraction d’investisseurs étrangers), ainsi qu’un réseau commercial à l’international organisé en fonction des priorités géographiques. 

Enfin, la stratégie internationale tiendra compte de l’urgence climatique et des défis sociaux. Le Gouvernement veillera ainsi à ce que cette priorité se reflète également dans les actions à l’international de la Région bruxelloise. 

Qui s'en charge?

Priorité concertée  

  • Ministre(s) porteur : Secrétaire d’Etat chargé des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur 

  • Ministre(s) associé(s) :  Ministre-Président Ministre chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l’Image de Bruxelles ; Secrétaire d'Etat chargée de la Transition économique 

  • Partenaires :  hub.brussels, Brussels International, finance&invest.brussels, visit.brussels, SPRB, chambres de commerces et fédérations d’entreprises 
  • Comité de pilotage : hub.brussels, visit.brussels, Brussels International, finance&invest.brussels

Decouvrèz la stratégie Go4Brussels 2030


1. Accompagnement international, attraction des investissements et promotion de Bruxelles

Une meilleure concertation entre les organismes en charge de l’accompagnement à l’international, l’attraction des investissements et la promotion culturelle et touristique de Bruxelles 

Vu le grand nombre d’acteurs bruxellois actifs dans l’internationalisation de la Région (au niveau des relations politiques et institutionnels avec nos partenaires bilatéraux et multilatéraux, l’accompagnement des entreprises à l’international, l’attraction des investisseurs et des fonds étrangers, et la consolidation des liens culturels et touristiques de la Région…), il est nécessaire de renforcer la coopération entre ces acteurs et d’assurer des rencontres régulières et une transparence des activités et moyens mis en œuvre. 

Pilotes :  Secrétaire chargé des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur ; Ministre-Président ;  Ministre chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l’Image de Bruxelles 

 

2. Des actions commerciales à l’international ciblées sur les secteurs-clés bruxellois et sur les marchés géographiques porteurs

L’économie bruxelloise repose sur une série de secteurs porteurs pour la Région (cf. objectif 1.4: Soutenir l’économie dans les domaines porteurs d’emplois de qualité pour les Bruxellois).   

Ces secteurs doivent être soutenus par le développement d’actions spécifiques adaptées au contexte international. Ces secteurs prioritaires seront analysés et priorisés chaque année. C’est ainsi également que des zones d’exportation prioritaires doivent également être développées sur base de leur potentiel économique mais aussi sur base des liens culturels et touristiques qui peuvent être renforcés.   

Les actions d’accompagnement à l’export et d’attraction d’investisseurs étrangers tiendront compte de ces priorités annuelles.  

Le réseau commercial à l’international sera également revu régulièrement sur base de ces priorités. 

Pilotes : Secrétaire chargé des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur; Secrétaire d'Etat chargée de la Transition économique 

3. Un accompagnement plus personnalisé à l’Exportation

Un accompagnement plus personnalisé des PME bruxelloises dans leurs démarches d’exportation, avec une attention particulière pour les entreprises n’ayant que peu ou pas d’expérience des marchés internationaux et en assurant un accompagnement plus proactif et complet du réseau commercial à l’international et à Bruxelles. 


Pilote : Secrétaire chargé des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur

4. Une meilleure intégration des aspects sociaux et environnementaux dans les actions commerciales internationales

 La transition économique implique une réflexion sur l’accompagnement à l’international. C’est pourquoi il est important d’intensifier les efforts en matière d’inclusion des femmes dans les actions à l’étranger comme dans le commerce extérieur et de veiller à orienter ses outils d’accompagnement vers des modèles plus respectueux de l’environnement et des droits humains. 

Les entreprises modèles en la matière bénéficieront également d’une visibilité et d’un accompagnement plus personnalisé à l’international. 

Pilote(s): Secrétaire chargé des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur ;  Secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité des Chances ;  Ministre chargé de la Transition climatique, de l'Environnement, de l'Energie et de la Démocratie participative 

5. Attirer tout type d’investisseurs et d’entrepreneurs

Attirer tout type d’investisseurs et d’entrepreneurs dans des domaines porteurs d’emploi et d’innovation et sur base de zones géographiques prioritaires en Région bruxelloise 

Une stratégie qui tient compte de tous les éléments qui peuvent contribuer à attirer les investisseurs à Bruxelles doit être développée: inclure tout type d’investisseurs et entrepreneurs, savoir tirer profit des développements et crises économiques à l’international, ainsi que la facilité d’accès à Bruxelles. 

Pilotes: Secrétaire chargé des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur ; Ministre-Président ; Ministre chargé des Finances, du Budget, de la Fonction publique, de la Promotion du Multilinguisme et de l’Image de Bruxelles 

Go4Brussels logo