bhg.skip_to_content.title
Région de Bruxelles-Capitale - Page d'accueil

Mobilité saine et efficace dans la la Région de Bruxelles-Capitale

Afin de fournir une réponse innovante et cohérente à la question de la mobilité, la Région de Bruxelles-Capitale vise à promouvoir une mobilité efficace tout en respectant la santé et la qualité de vie. À cet égard, nous mettons en avant 10 priorités politiques.

Afin d'apporter une réponse innovante et cohérente à la problématique de la mobilité, la Région de Bruxelles-Capitale a choisi de concentrer l'élaboration de son plan de mobilité sur les utilisateurs afin de leur garantir des solutions de mobilité adaptées, plus faciles et intégrées qui leur permettent de choisir le mode le plus efficace pour chaque trajet. La question de la mobilité à Bruxelles ne peut se limiter au défi d'une infrastructure surchargée par le trafic (automobile).

Dans ce développement, nous aspirons à une métropole multipolaire où la complémentarité des usages et des fonctions favorise la ville de quartier et améliore la qualité de vie de ses habitants. Ces évolutions donneront naissance à de nouveaux besoins et à de nouvelles habitudes de mobilité.  

Pour atteindre ces objectifs, la Région va revoir la mobilité dans les quartiers, réorganiser l'espace public en faveur du mode de transport actif et des transports publics, mieux coordonner les services de mobilité et promouvoir le transfert modal. Une approche axée sur le genre sera développée pour l'ensemble de la politique de mobilité. Nous veillerons à ce que les défis sociaux ne soient pas exacerbés, mais au contraire réduits par les politiques de mobilité. Les leviers pour y parvenir sont notamment la promotion des modes de transport actifs et les investissements importants dans les transports publics afin de garantir la mobilité de base de chacun.  

Qui s'en charge?

Prioriteit: le Plan régional de mobilité Good Move a été repris dans la fiche afin d'informer les partenaires sociaux, qui ont déjà formulé un avis à son sujet, de son élaboration. En outre, plusieurs chantiers spécifiques (partagés) ont été ajoutés, sur lesquels la Région a l'intention de travailler avec les partenaires sociaux. 

  • Ministre(s) porteur : Ministre chargé de la Mobilité, des Travaux publics et de la sécurité routière 

  • Ministre(s) associé(s) :  Ministre chargé de la Transition Climatique, l’Environnement, l’Energie et la Démocratie participative  
  • Partenaires :  BM, STIB et Parking + les communes bruxelloises + les membres de la Commission régionale de Mobilité 
  • Comité de pilotage : BM, STIB et Parking + les communes bruxelloises + les membres de la Commission régionale de Mobilité 

Consultez l'intégralité du plan pluriannuel Go4Brussels 2030


1. Good Neighbourhood – organisation de la mobilité dans les quartiers

Ville 30 – La réduction de la vitesse globale à 30 km/h dans les quartiers et à 50 km/h sur certains axes structurels améliorera la sécurité routière et la fluidité du trafic et réduira le nombre d'embouteillages. L'activité économique se développera dans les quartiers à faible circulation.  

L'établissement et la mise en œuvre des mailles – création de quartiers sans voiture, calmes et accessibles.   

Rénovation des grands espaces publics – reconquête de l'espace public et renforcement de la qualité de l'usage et de l'animation urbaine.

Pilote : Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

2. Good Network: les réseaux de transport

  1. Optimisation – meilleure répartition de l'espace public disponible, favorisant les modes de transport actifs et les transports publics, meilleure utilisation des infrastructures existantes.   
  2. Réalisation – développement des réseaux des différents modes de transport et réaménagement des grands axes urbains de manière multimodale. Repenser les itinéraires urbains structurants permettant une meilleure intégration dans le contexte urbain, améliorer la qualité de l'espace public, réduire l'impact du trafic automobile et les nuisances associées et promouvoir les modes de transport alternatifs, notamment par la création de boulevards piétonniers et d'un réseau cyclable structurant.  
    • Le réseau de tram sera élargi moyennant le développement des lignes 9 et 3. A partir de 2024, les nouvelles lignes de tram desserviront Tour & Taxis et Neder-over-Heembeek. 
    • Le tram 7 sera également relié à la place de Rochefort avant 2024. 
    • De nouveaux trams supplémentaires seront mis en service : les bus 95 et 49, le Médiapark, les extensions du tram 8 et le droit de passage exclusif pour une partie des trams 92 et 55. 
    • Le Plan Bus sera introduit progressivement et l'augmentation de l'offre sur les lignes existantes sera opérationnelle d'ici 2022. 
    • Les lignes 95 et 49 seront transférées au BHNS en attendant la transformation en ligne de tram. Il en va de même pour la ligne 71.  
    • Au cours de cette législature, le métro entre Nord et Albert sera construit. 
  3. Gestion et maintenance – garantir le niveau de service des différents réseaux en prévoyant un plan de gestion préventive et de maintenance régulière des infrastructures, des réseaux et des équipements. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

3. Good Service: les services de mobilité

Intégration à la fois numérique et physique des services de mobilité (information, vente de billets, tarifs).  

Superviser et soutenir le développement de Mobility as a Service (MaaS) et des services de mobilité partagés

Améliorer la qualité des réseaux et des services de transport public pour assurer la meilleure lisibilité et la meilleure accessibilité.

Renforcer l'interconnexion des différents services et l'intermodalité par le développement de nœuds de correspondance. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

4. Good Choice: influencer et diriger les choix personnels et collectifs

Développement territorial pour influencer la structure de la demande globale de transport et ainsi contribuer à résoudre le problème de la congestion.   

Un examen approfondi de la gestion du stationnement, de la tarification et de la taxation (de la circulation) pour décourager l'utilisation et la possession de véhicules privés.   

Renforcer les mesures de sensibilisation et de soutien dans le domaine du changement de comportement et soutenir de manière proactive les générateurs de déplacement dans ce domaine. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

5. Good Partner: gouvernance

Un pilotage et une gouvernance solides, avec suffisamment de ressources pour assurer la mise en œuvre efficace des actions Good Move. 

Ceci nécessite la mise en place d'une structure organisationnelle appropriée, dans laquelle les rôles et les compétences de chaque institution et opérateur (privés et publics) dans la mise en œuvre du plan sont clairement définis.  

Coopération transversale entre les services et les administrations traitant de la mobilité, coopération structurelle avec d'autres niveaux de pouvoir ( communes, autres régions, fédéral, Europe) et d'autres acteurs publics et privés.  

Une approche participative et responsable dans la définition et la mise en œuvre des actions.  Mettre en place un système de contrôle et de sanctions approprié. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

6. Good Knowledge: connaissance et transparance des données

Gestion des données – amélioration de la collecte, de l'analyse et de la diffusion des données.   

Anticiper l'innovation – une veille technologique permanente et proactive fondée sur le partage des expériences et des connaissances.   

Transparence – communication continue et efficace sur la mise en œuvre et la réalisation de la politique de mobilité et des objectifs du PRM. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

7. Plans de déplacement entreprise

En concertation avec les partenaires sociaux, veiller à ce que les plans de déplacement des entreprises soient renforcés afin de réduire la pression sur les déplacements domicile-travail.   

L'objectif est de réduire l'utilisation de la voiture particulière au profit des moyens de transport actifs et des transports publics et de réduire le nombre de trajets domicile-travail en voiture particulière, en particulier avec un seul passager (autosolisme).   

Il est conclu que les plans de transport des entreprises ont eu un impact depuis leur introduction en 2004. Afin de tenir compte des évolutions de la mobilité telles que le télétravail, l'utilisation du vélo et l'électrification du parc automobile, les obligations liées aux PDE seront mises à jour en collaboration avec Brupartners. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière ; Ministre en charge de l'Environnement et de la Transition climatique 

8. Plans de livraison d’Entreprises

En concertation avec les partenaires sociaux, développer et renforcer les plans de livraison d'entreprise afin de garantir que les livraisons et les collectes se déroulent dans des conditions optimales, de réduire les coûts pour les entreprises et de diminuer l'impact négatif des livraisons, notamment sur les émissions, les embouteillages et la sécurité routière.   

Réfléchir avec Brupartners à d'autres moyens de rationaliser, de rendre plus efficaces et plus écologiques les livraisons dans la région de Bruxelles-Capitale. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

9. Mutualisation places de parking

Développer une nouvelle approche partenariale avec les acteurs publics et privés en vue de mutualiser le stationnement hors-voirie, en particulier au bénéfice des riverains, avec pour priorité la mutualisation du stationnement de bureaux, de surfaces commerciales, de logements et d’établissements scolaires.   

En collaboration avec Brupartners, examiner comment les objectifs fixés pour la création du parksharing peuvent être atteints. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

10. Coordination chantiers

Réalisation d'études d'impact afin d'élaborer des plans de mobilité qui réduisent les nuisances pour les commerces et les habitants.  

Renforcer les systèmes de communication et d'information pour les résidents et les commerçants ainsi que les alternatives de mobilité.   

Évaluer la législation concernant l'octroi de autorisation aux pour chantiers. Impliquer Brupartners dans cette évaluation. 

Pilote: Ministre en charge de la Mobilité, des Travaux publics et de la Sécurité Routière 

Go4Brussels 2030 strategie meerjarenplan