bhg.skip_to_content.title
bhg.common.brussels_region_homepage

Statues, sculptures

Découvrez l'art public diversifié de Bruxelles, des morceaux du mur de Berlin aux sculptures géantes et aux graffitis, chacun avec sa propre histoire unique.

Mur de Berlin... à Bruxelles

En 2009, pour commémorer les 20 ans de la chute du Mur de Berlin, des pans de ce mur ont pris place à Bruxelles.

Un morceau de Mur est visible sur l'esplanade du Parlement européen. Un 2e est localisé rue Wiertz (toujours près du Parlement européen). Un 3e est sur l'Esplanade du Berlaymont.

En 2020, l'entreprise Elia a également acquis un pan du mur. Il est installé sur son site Monnoyer, le long du canal.

Monument hommage à Joseph Plateau

C'est Joseph Plateau qui a découvert le principe de persistance rétinienne, un des principes de base du cinématographe : notre cerveau perçoit l'illusion du mouvement à partir de 24 images secondes.
Ce monument lui rend hommage à Bruxelles et reprend des scènes marquantes du 7e art.

Contactez nous

Monument hommage à Joseph Plateau

Rue Joseph Plateau
1000 Bruxelles

La chaise de "maître-nageur"

On doit cette oeuvre d'art de 4 mètres de haut à Peter Weidenbaum. Au bas de la chaise, un poème d'Agnieska Kuciak.

Contactez nous

La chaise de "maître-nageur"

Rond-Point Montgomery et Boulevard Saint-Michel
1040 Bruxelles

Le Pavillon des Passions Humaines

The Pavilion of Human Passions

Cette œuvre de Jef Lambeaux a fait scandale lors de son inauguration en 1898. Accusé d'outrage aux bonnes mœurs (elle met en scène de nombreux corps nus), l'œuvre a été soustraite aux yeux du public en fermant l'accès au pavillon dans lequel elle se trouve. Aujourd'hui, le pavillon est ouvert à certaines occasions (Journées du Patrimoine, portes-ouvertes au Musée du Cinquantenaire, etc.). Le bâtiment qui abrite les sculptures a été concu par Victor Horta.

Contactez nous

Le Pavillon des Passions Humaines

Parc du Cinquantenaire (côté Rond-point Schuman)
1000 Bruxelles

Les chapiteaux de l'Hôtel de Ville de Bruxelles

Les chapiteaux qui surplombent les trois colonnes de la partie droite l'hôtel de ville de Bruxelles accueillent des scènes insolites :

  • une mère allaitant son bébé et des hommes en turban
  • des moines trinquant avec leurs verres de bières
  • des personnages qui entassent des chaises à l'aide de pelles.

Pour certains, ces scènes font référence à des établissements démolis à la construction de l'édifice. Ainsi, les moines rappellent la maison qui portait le nom de "papenkelder", la cave aux moines. La mère de famille et les hommes en turbans feraient référence à "de Moor" (diminutif de "moeder" et déviation des "Maures"). Et l'homme aux chaises ("stoel") et aux pelles ("scup") pourrait évoquer le supplice "schopstoel" infligé aux condamnés sur la Grand Place.

Contactez nous

Les chapiteaux de l'Hôtel de Ville de Bruxelles

Grand-Place
1000 Bruxelles

La Pasionaria

On doit cette installation à l'artiste Emilio Lopez Menchero. En forme de porte-voix, cette sculpture "est dédiée à tous les migrants et fait référence au film de Joris Ivens sur la guerre civile espagnole, où apparaît, remorqué par un camion, un porte-voix géant servant à émettre des discours d'encouragement aux soldats républicains dans les tranchées, les champs de bataille... dont ceux de la Pasionaria (la militante communiste Dolorès Ibárruri)", peut-on lire sur le site Internet de l'artiste. Tout un chacun peut s'essayer au porte-voix en grimpant les escaliers qui y mènent.

Contactez nous

La Pasionaria

Avenue de Stalingrad (Gare du Midi)
1000 Bruxelles

Le Zinneke

En bruxellois, un « zinneke » est un chien bâtard, sans race précise. On doit ce zinneke, qui se soulage au coin de la rue des Chartreux, au sculpteur Tom Frantzen. Il symbolise le caractère multiculturel de Bruxelles et rend aussi hommage au Manneken Pis.

Contactez nous

Le Zinneke

Rue des Chartreux
1000 Bruxelles

De Vaartkapoen

C'est aussi à Tom Frantzen que l'on doit la sculpture de ce policier en pleine course à la place Sainctelette. C'est un hommage à l'agent de police créé par Hergé dans les aventures de Quick et Flupke.

Contactez nous

De Vaartkapoen

Place Sainctelette
1080 Bruxelles

La statue du pigeon soldat

Bruxelles est probablement la seule ville au monde qui rend hommage aux pigeons voyageurs utilisés durant la guerre pour transporter des messages. La statue "Au pigeon soldat" est l'œuvre du sculpteur Victor Voets. Elle a été inaugurée en mars 1931, à la fois pour rendre hommage aux pigeons, mais aussi aux colombophiles morts durant la Première Guerre mondiale.

Contactez nous

La statue du pigeon soldat

Square des Blindés
1000 Bruxelles

Madame Chapeau

Hommage au célèbre personnage de la pièce de théâtre "Bossemans et Coppenolle".

Contactez nous

Madame Chapeau

Rue des Moineaux et rue du Midi
1000 Bruxelles

Les grottes de Lourdes... à Bruxelles

Dans le monde, il existe de nombreuses répliques de la grotte de Lourdes. Bruxelles en a pour sa part deux exemplaires : à Anderlecht et à Jette.

Contactez nous

Les grottes de Lourdes... à Bruxelles

Rue de la Floraison
1070 Bruxelles

Contactez nous

Les grottes de Lourdes... à Bruxelles

Rue Léopold Ier, 296
1090 Bruxelles

L'horloge du Mont des Arts

The clock at Mont des Arts

La construction de l'horloge date de 1958. Différentes figurines marquent les heures : un ouvrier avec sa chope, Charlier Jambe de Bois (héros de la Révolution de 1830), Charles Quint, Rubens, le comte d'Egmont, un soldat de le Guerre 14-18, etc.

Le plus grand graffiti d'Europe

A la demande de la Région, une soixantaine de graffeurs ont relevé le défi de réaliser le plus grand graffiti d'Europe (5.000 m²) sur les deux quais de l'arrêt des trams 7 et 19 à la rue De Wand.

Contactez nous

Le plus grand graffiti d'Europe

Arrêt De Wand (sur la ligne des trams 7 et 19)