Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Travailler & entreprendre / Travailler / Etre sans travail - interrompre sa carrière

Etre sans travail - interrompre sa carrière

Etre sans travail - interrompre sa carrière
Vous pouvez vous retrouver sans travail pour un tas de raisons. En fonction de la situation, plusieurs possibilités s'offrent à vous et il vous incombe d'entreprendre certaines démarches. Vous pouvez faire appel à différents services et, dans certains cas, vous avez droit à une allocation. Nous vous énumérons quelques situations possibles.

Jeunes sortant de l'école

Si vous venez de quitter les bancs de l'école, vous devez d'abord effectuer un stage d'attente avant de pouvoir bénéficier d'une allocation de chômage. Ce stage d'attente dépend de votre âge et commence à courir à partir de votre inscription en tant que demandeur d'emploi chez Actiris. Il importe dès lors que vous vous inscriviez en tant que demandeur d'emploi rapidement.

Licenciement

Si votre employeur vous licencie, vous avez droit à une allocation de chômage (à condition d'avoir travaillé un nombre minimum de mois). En revanche, vous n'avez droit à aucune allocation si vous vous faites renvoyer pour faute grave ou si vous donnez votre démission.

Interruption de carrière et congés

Votre travail ou votre vie de famille vous oblige parfois à faire une pause. Vous avez alors la possibilité de prendre un crédit-temps ou autres congés. Vous pouvez demander une interruption de carrière et, dans certains cas, bénéficier d'une indemnité de remplacement.

Congé-éducation payé

Le congé-éducation payé a pour but la promotion sociale des travailleurs engagés dans le secteur privé.
Ceux-ci ont droit à des congés rémunérés pour suivre des formations pendant ou en dehors des heures de travail ou pour présenter les examens du jury central ou de validation des compétences.

Reprise du travail

Toute une série de programmes de remise au travail encourage les entreprises à engager différentes catégories de demandeurs d'emploi, tels que les chômeurs (de longue durée), les personnes peu qualifiées, les plus de 50 ans, les personnes handicapées, …