Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / SIAMU / A propos du SIAMU / Histoire des pompiers de Bruxelles

Histoire des pompiers de Bruxelles

Service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente de la Région de Bruxelles-Capitale (SIAMU) - histoire des pompiers de Bruxelles

En l'an 1800, un service d'incendie, fort de 100 hommes, est créé par le Conseil communal de Bruxelles. Outre les tâches de lutte contre l'incendie, il est également responsable du maintien de l'ordre dans la ville de Bruxelles. Les pompiers de l'époque sont armés.

L'extension incessante de Bruxelles oblige les autorités à créer de nouvelles unités. En 1857, naît le corps d'Anderlecht, rapidement suivi de Schaerbeek, Molenbeek-Saint-Jean, Ixelles, puis Laeken.
A la fin du 19ème siècle, Bruxelles est ainsi protégée par une douzaine de corps de pompiers. Ces corps sont autonomes, mais néanmoins empreints d'une volonté de coopération.

Après la première guerre mondiale, plusieurs corps communaux disparaissent au profit d'une extension territoriale des compétences du service d'incendie de la ville de Bruxelles. Certains des corps communaux subsistants signent un accord de coopération qui prévoit une assistance mutuelle en cas d'intervention importante.

Pendant la seconde guerre mondiale, les neuf corps existants sont rassemblés sous le commandement du Groupe Régional de Défense contre l'Incendie, le GRDI. Ce groupe régional cessera ses activités dès la libération. Pendant 30 ans, la sécurité de la population bruxelloise sera assurée par une série de corps communaux dont les compétences se limitent généralement au territoire communal.

Après le terrible incendie des magasins "Innovation" le 22 mai 1967, des voix s'élèvent, à nouveau, en faveur d'une unification des différents corps bruxellois. Il était, en effet, apparu que les corps communaux avaient du mal à collaborer à cause du matériel peu compatible et d'une hiérarchie dispersée.

Le 1er janvier 1973, les compétences en matière de lutte contre l'incendie sont transférées en vertu de la loi du 26 juillet 1971 vers une nouvelle institution : l'Agglomération de Bruxelles.

Suite à la mise en place des Institutions bruxelloises dans le cadre des réformes de l'Etat, les compétences en matière de lutte contre l'incendie et d'aide médicale urgente sont transférées vers l'Autorité régionale en date du 12 juillet 1989. L'Exécutif de la Région de Bruxelles-Capitale charge un Ministre (ou, à défaut, un secrétaire d'Etat) de la gestion de ce service public très important.

En vue d'optimaliser le fonctionnement du service bruxellois, la décision est prise (ordonnance du 19 juillet 1990) de le réorganiser en service pararégional sous le nom de : Service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente de la Région de Bruxelles-Capitale (SIAMU).

Si vous vous intéressez à l'histoire des services d'incendie bruxellois, nous vous recommandons un ouvrage très complet et richement illustré à ce sujet :

La lutte contre le feu à Bruxelles, Jean-Paul Dockx, 2003, 265 pages

La caserne centrale, avenue de l'Héliport, renferme également un mini musée contenant quelques équipements anciens et photos d'époque. Les visites ont lieu sur demande. Contactez le centre de documentation du SIAMU si vous êtes intéressé(e).